Recherche

Gaufres de Liège Gluten & Lactose Free

Comme vous avez pu le voir sur la page Facebook d’Anarchy in the Kitchen, j’ai un nouveau jouet !


Jusqu’à présent les petits Anarchistes étaient plutôt crêpes moelleuses que gaufres mais lorsqu’ils ont vu que l’appareil nécessaire à réaliser ces maudites petites choses pouvait – aussi – réaliser des paninis …. comment vous dire ? J’ai été harcelée ? Menacée ? On a remis en cause mon amour maternel, mon attachement à ma progéniture ?
Enfin bref, comme on m’a menacé de m’en offrir un pour la fête des mères (ils connaissent mes points faibles, les petits vicieux !), j’ai donc préféré prendre les devants, au moins, j’ai pris celui que je voulais et j’espère, par conséquent, avoir un cadeau de fête des mères digne de ce nom, parce que je le “veaux” (meuh-meuh) bien ! (Le premier qui me parle d’un fer à repasser, je l’assomme avec …).

Je me suis donc lancée hier – mais pas trop loin, JOKE – dans la confection de Gaufres de Liège. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai encore et toujours un souvenir ému de ma première gaufre mangée en Belgique, pas loin de la Galerie de la Reine alias la “Koninginnegalerij” (à vos souhaits !), à Bruxelles, ville magnifique qui fut, il y a déjà quelques temps, ma deuxième maison.


Attention séquence émotion, enfin surtout pour moi, on y parle de ma ville de naissance et de ma ville de cœur alors que dorénavant j’habite bien loin de mes deux amours dans un tout autre pays :



Ingrédients pour 10 à 12 Gaufres

  • 175g de farine de riz (je vous recommande la farine de riz complet, que je trouve moins rêche)
  • 150g de fécule de pomme de terre
  • 100g de beurre végétal fondu ( ou bien d’huile neutre)
  • 80g de sucre en grain ou sucre perlé (les gourmands pourront augmenter la dose)
  • 70ml de lait d’amande
  • 40g de cassonade
  • 2 œufs de taille moyenne
  • 2 pincée de sel
  • 13g de levure fraîche de boulanger
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation

  1. Dans un petit verre, diluer la levure fraiche de boulanger dans un peu du lait d’amande et une pincée de sucre, laisser reposer quelques minutes, votre mélange va commencer à buller (car la levure se nourri du sucre).
  2. Mélanger la farine, la fécule, le sel, la cannelle et le sucre dans un grand saladier.
  3. Ajouter les œufs, le lait d’amande, la vanille, la levure diluée et le beurre fondu encore tiède à votre mélange de farines. Mélanger pour obtenir une préparation homogène (et hop de nouveau 1€ ou 1 CHF dans le cochon pour Monsieur Homogène, le grand, l’unique gardien des bonnes recettes !).
  4. Quand votre pâte vous semble correcte, recouvrir le saladier d’un film alimentaire et laisser reposer celle-ci 2h dans un endroit chaud (moi, quand il fait froid, je place le saladier pas très loin de mon radiateur, il me sert de baby-sitter en quelque sorte !).
  5. Au bout des 2h, votre pâte aura bien gonflé (surtout si le radiateur à bien bossé !). Il est donc temps de réaliser vos gaufres. Juste avant de passer à la cuisson : ajouter le sucre en grain à la pâte et remuer (votre pâte va dégonfler, ce qui est tout à fait normal, on ne stresse pas) et on réalise immédiatement ses gaufres pour éviter que le sucre ne fonde dans la préparation.
  6. Déposer une cuillère à soupe de préparation au milieu de chacune des plaques à gaufres et fermer l’appareil.
  7. Cuire à votre convenance les gaufres (chacun ses goûts, on est tous différents et c’est ce qui fait la beauté du monde).
  8. Les proposer natures ou bien accompagnées de chocolat fondu, de bananes coupées en rondelles, de sirop de gingembre, etc. L’important c’est de se faire plaisir !


Bon, je vous laisse avec vos gaufres, moi j’ai une recette de panini à trouver sinon je vais être élue “plus mauvaise mère de l’année” ! Bon appétit à toutes et à tous !